Logo: Le Carnet de notes d’Aimé-Adrien Taunay - histoires, découvertes et parcours
realização: Logo: IHF - Instituto Hercules Florence
apoio: Logo: Museu Paulista
Logo: Le Carnet de notes d’Aimé-Adrien Taunay - histoires, découvertes et parcours

NUMERISATION ET RESTAURATION

Restauration du carnet : choix et recherche

Lorsqu’on pense à l’information, l’importance du support est rarement prise en considération. Tout le travail effectué sur le manuscrit d’Aimé-Adrien Taunay n’aurait pas pu avoir lieu sans l’attention portée à la préservation du papier et de l’encre qui le composent. Le document est arrivé au Musée Paulista dans un état déjà très détérioré – l’encre dans un processus de corrosion avancée, les feuilles fragiles et friables, la reliure cassée, la couverture manquante. Conscientes de sa valeur historique, les équipes du Musée et de l’Institut Hercule Florence se sont investies dans sa restauration. Outre la conservation du document, le processus a permis de fournir des informations pour sa compréhension, transformant le projet en recherche interdisciplinaire.

La restauration d’un document passe généralement par diverses phases : copie détaillée du document avant et après ; numérotation des pages ; photographies des détails et des dommages ; nettoyage à sec et aqueux ; stabilisation chimique et physique du support et des encres ; reliure et conditionnement pour le stockage.

En raison de l’état avancé de corrosion de l’encre, identifiée comme étant une encre ferro-gallique ayant provoqué des tâches, des ruptures et de petites pertes de matériau dans les zones comportant de l’encre, l’équipe du musée s’est efforcée d’appliquer des méthodes avancées pour stabiliser ce processus et minimiser les dommages causés dans le carnet. Pour la réalisation de ce projet, un contrat a été passé avec l’équipe du Centre de Conservation et de Restauration de l’École SENAI, ainsi qu’avec le cabinet de conseil de la conservatrice, Gessonia Leite de Andrade Carrasco, spécialiste en papiers anciens.

La responsabilité du conservateur dans le processus de conservation et de restauration est grande et doit s’appuyer sur des diagnostics, sur de la documentation technique, photographique et sur des rapports. Ces rapports techniques constituent le “dossier médical" de l’objet, qui est conservé et qui peut être mis à la disposition des chercheurs intéressés.

Analyses visuelles et tests :

Les analyses visuelles et les tests chimiques sont les éléments de base pour prendre des décisions avant et pendant le traitement de conservation. Les enregistrements sont importants pour évaluer les résultats et accompagner l’état de conservation du document. C’est durant cette phase que l’équipe a réussi à observer la présence de textes écrits au crayon à papier sous les annotations à l’encre.

Traitement :

Le traitement pour stabiliser la détérioration provoquée par la corrosion de l’encre ferro-gallique a été développé par l’Institut hollandais du Patrimoine à la fin des années 1990.


Laboratório de Conservação e Restauro SENAI:

Senai São Paulo - Faculdade Theobaldo de Nigris

realização:
IHF Museu Paulista
partnership:
USP IFUSP - Instituto de Física da USP NAP - FAEPH